lundi 2 mars 2009

semaine 9


Cette semaine sur Arte, dans "les mercredis de l'Histoire", il y avait un documentaire sur "Farewell". J'ai découvert à l'occasion qui il était. Vladimir Vetrov, de son vrai nom, était un colonel soviétique du KGB. Envoyé comme espion à Paris, il prend goût à la vie occidentale. A son retour en URSS on lui confie un travail de bureau peu excitant. Se sentant mis au placard, il nourrit une haine grandissante envers le régime soviétique, son encroûtement et sa bureaucratie tentaculaire. Spontanement, et sans aucune contrepartie, il va se mettre a fournir à l'occident des documents secrets d'une qualité considérable, et dans des proportions astronomiques. On estime que la qualité des renseignements qu'il a donné aurait permis aux USA d'engager une ultime course à l'armement en sachant bien que l'URSS n'avait plus les capacités économiques pour suivre. Ce qui aurait précipité la chute du bloc de l'Est. Quant à Farewell, son zêle et sa désinvolture lui auront valu d'être finalement découvert. Il sera éxécuté pour trahison en 1985.

1 commentaire:

  1. Je voulais regarder ce documentaire...mais j'ai préférer Doc House. Parfois j'ai honte, parfois non.

    RépondreSupprimer